EPA (1) : Définition du sujet de mémoire

A_choice_of_public_right_of_way_-_geograph.org.uk_-_809502

Choisir un chemin – Kate Jewell – Wikimédia

Après moult tergiversations, j’ai finalement arrêté mon sujet de mémoire pour le master 2 AIGEME.

L’instabilité propre à mon statut de TZR (titulaire sur zone de remplacement) m’a longtemps fait hésiter entre un sujet très théorique, à traiter indépendamment de mon lieu de travail/stage (l’enseignement du code à l’école, le datajournalisme…) et un sujet plus ancré dans le contexte d’un établissement scolaire. J’ai appris il y a peu que mon remplacement en cours dans un lycée du centre ville de Lyon se prolongerait jusqu’à la fin de l’année scolaire. Je suis donc libre de mener à bien mon travail de recherche dans ce contexte précis.

  1. Définition du sujet : Au cours de leur cursus les élèves construisent individuellement un « environnement constitué d’un ensemble d’applications, de services et d’autres types de ressources d’apprentissage. Cet environnement sert de manière continue pour apprendre dans différents contextes » (France Henri). La construction consciente, critique, créative, socialisée et responsable d’un EPA fait appel à de multiples compétences d’ordre translittéraciques (lecture, écriture, navigation, organisation). Comment l’EIA (environnement institutionnel d’apprentissage  : ENT, site internet, catalogue en ligne du CDI, services ONISEP…) peut-il se mettre au service de la construction des EPA des élèves ?
  2. Mots clefs: EPA, EIA, outils numériques, système d’information, architecture de l’information, expérience utilisateur.
  3. Questions de départ : A quelles conditions l’environnement scolaire d’apprentissage dialogue –t-il harmonieusement avec l’EPA de l’élève ? Quel accompagnement à la construction d’un environnement personnel d’apprentissage pour les élèves du secondaire quand cet environnement reste avant tout une construction et un espace personnels ? Les lycées du Rhône sont en train de se doter d’un EIA. Ces environnements sont parfois mal identifiés et difficilement investis par les élèves. Il m’apparaît donc essentiel de réfléchir, en amont, aux moyens de mettre l’EPA de l’élève et l’EIA en synergie, d’identifier les points de convergence, les dysfonctionnements, les limites de la cohabitation entre ces différentes sphères.
  4. Points de départ:
    • Mon expérience dans différents établissements scolaires.
    • Un article du Moocdoctice invitant les apprenants à formaliser leur EPA. Ainsi qu’une page Pinterest rassemblant leur productions.
    • Une conférence de France Henri (laboratoire d’informatique cognitive et environnements de formation) disponible sur le site de l’ESEN.
    • Le Mooc Archinfo proposé sur FUN par l’ENS de Lyon (que je suis actuellement et jusqu’au début du mois de Mars), sur les problématiques d’organisation des espaces d’information, d’expérience utilisateur et de bien être informationnel.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s